Notre histoire

1909

Création de l’Aéro Club du Gard, au café de l’Univers Boulevard Victor Hugo

  • FONDATEUR et Secrétaire Général : MARCEL CHAIX
  • Le PRESIDENT : M DE MONTAUT
  • 1er vol d’un avion (MONOPLAN HANRIOT) sur l’aire actuelle de NIMES – COURBESSAC
  • Meetings, fêtes, bals populaires
  • Construction du 1er hangar après collecte sur la voie publique

1910

Dépôt des statuts de l’association
1ère subvention du Conseil Général : 100 Fr
Ses buts à l’époque :

  • Création d’une station aérienne à vocation d’école
  • Relais garage,
  • Circuits,
  • Meetings,
  • Spectacles Achat d’appareils
  • Perfectionnement de pilotes
  • Promotion de l’aviation

1911

L’Aéroclub devient une société scientifique d’encouragement à la locomotion aérienne.

1919

Le terrain est ouvert à la navigation aérienne

  • Création d’un CENTRE D’ANIMATION POSTALE
  • Création d’une AEROGARE
  • Création d’une ligne aérienne régulière NIMES-NICE

1920

Nîmes-Courbessac est un des premiers aéroports de France.

1922

Création d’une 1ere école de pilotage et d’une école des mécaniciens de l’aviation . Sous le patronage de la COMPAGNIE FRANCAISE d’AVIATION (C.F.A.). Les cours sont gratuits mais les élèves doivent souscrire un engagement de 5 ans dans l’Aviation Militaire.
Les avions sont des Caudron G3 et des Dorand AR.

1924


1926 – Gaston BOUZANQUET – Président de l’aéro-club :
Il obtient du Ministère de la Guerre une concession pour la formation des pilotes pour les besoins du «département de la Guerre ».
Une nouvelle école est née : l’Ecole Auxiliaire de pilotage N°19.
A la différence de la 1ère école, les élèves suivent une formation militaire.
Les avions sont des Nieuport 18 et 23.

1928

Le Ministère de l’Air est créé et la nouvelle Armée de l’Air regroupe ses écoles de mécaniciens sur Rochefort.
C’est la fin de l’ECOLE DES MECANICIENS D’AVIATION de l’Aéro-club du GARD.
L’école de pilotage est vendue à la société Morane Saulnier et la plate-forme est alors équipée de MS 191 et MS 230.    
L’Aéro-club du GARD entame alors une activité autonome pour la promotion de l’Aviation……

1929

Le 6 avril 1929, à l’occasion du conseil municipal, Hubert Rouger, maire de Nîmes, annonce un projet d’agrandissement du camp d’aviation de Courbessac (Cf Objectif Gard).

1919-1947

Source DGAC
http://atlas.aviation-civile.gouv.fr/
http://atlas.aviation-civile.gouv.fr/html/aero442.htm#haut